Historique

Le bâtiment où se trouve le restaurant fut construit au XVIII ième siècle par les paysans du hameau de Combelasse. Dans ce hameau se trouvaient trois familles d’exploitants ayant chacune une dizaine d’hectares avec 7 ou 8 vaches. Ils prirent soin de construire un abri pour stocker les gerbes de blé.

Il faut savoir qu’autrefois les moissons se déroulaient en plusieurs phases : le fauchage, la mise en gerbe, le gerbier, les battages (au fléau, à la meule, à la batteuse et de nos jours à la moissonneuse batteuse), et le stockage. Dans la plupart des régions, les gerbes de blé étaient entassées en forme de sapin, pour éviter qu’elles ne se mouillent lors des pluies d’été. Et bien dans le secteur de Lautrec, il en était tout autrement. Ils construisaient un abri (en occitan ùn gardo pialo) où ils entreposaient leur récolte.

Durant toute ma jeunesse, j’ai toujours entendu mes grands-parents appeler cet endroit « lou gardo pialo ». On y stockait du foin, ensuite de l’ail rose de Lautrec, et même du tabac, pour finir en dépôt de choses inutiles. La conception est toute particulière, bâtie avec soin. Ils ont choisi des pierres du coin (oh, pas bien loin, à peine quelques mètres sur la plaine voisine où la terre n’est pas très épaisse et où les pierres abondent), des chênes coupés selon leur fonction (des années à l’avance), débités à la hache, à l’herminette et à la plane, disposés de façon bien structurée.

Il faut savoir qu’autrefois, l’endroit où l’on stockait le blé était plus important que la maison d’habitation, car le blé, c’était la vie. D’où l’importance de construire quelque chose de fonctionnel, mais surtout de beau. Alors oui, je dis merci à mes anciens pour nous avoir construit Le Garde Pile.